Comité de quartier de La Genette
05 46 34 16 16
comitedequartier@lagenette.org

Le Mail

allée du Mail

Le Mail de La Rochelle est le porte drapeau du Quartier de La Genette.

Les Allées du Mail (ou le Mail) est le nom d'une promenade publique située sur le front de mer près de la plage de la Concurrence. Le Mail mesure environ sept cent cinquante mètres de long. Il est situé en bordure des dunes et offre un large panorama pour admirer l'océan, profiter de ses vagues et de ses reflets lumineux sur l'eau pendant la journée et de son éclairage doux au coucher du soleil.

Pourquoi ce nom ?

Certes, avec le terme mail, on pense aujourd’hui immédiatement au courriel. Pour l’anecdote, l'origine est la même que pour malle, le coffre de voyage.
Mais nous parlons ici d'urbanisme.
Ce terme provient d'une reconversion du terrain propre au jeu de mail (ancêtre du golf et du croquet où l’on utilise un maillet) sur la voie publique. Le centre national de ressources textuelles et lexicales va un peu plus loin en précisant que cette allée est généralement bordée d'arbres.
Selon le Larousse, il peut même signifier une voie piétonnière à l'intérieur d'un centre commercial. On parle ainsi de mail commercial !
Le Mail n'échappe donc pas à une toponymie issue du langage de la vie de tous les jours !

Un peu d’histoire

Extrait de Petite encyclopédie monumentale et historique de la Rochelle, Rémi BERAUD, éditions Rupella, 1987, page 111.

" Dès le XVIe siècle, l'emplacement du Mail actuel était utilisé pour les fêtes et réjouissances populaires. Les Rochelais, notables compris, se rassemblaient dans une prairie appelée "Corderie-les-Cours" (La corderie du sieur Vergé se trouvait à l'emplacement du casino). A la fin du XVIIe siècle, ce terrain devint "le jeu du mail", consacré à une sorte de croquet, fort pratiqué en Europe. En 1705, le Conseil municipal fit planter d'ormeaux la promenade qui s'appela d'abord cours Matignon du nom du gouverneur Goyon de Matignon.
Cette promenade "la plus belle qui fut hors de ville et la seule fréquentée par les citoyens presque toute l'année" l'était également par les bestiaux qu'on y menait paître. Elle fut allongée progressivement et en 1826, elle avait son tracé actuel, long de 600m. En 1829, on décida de forer un puits artésien au milieu du Mail. Mais après avoir creusé jusqu'à près de 200m sans résultat, on arrêta les travaux. Au nord du Mail, quelques parcelles vont être loties sensiblement avant le percement du front ouest, en 1886. De riches Rochelais font aussi élever des demeures somptueuses, à l´allure de petits châteaux, et qui déclinent sur tous les tons l´éclectisme architectural de la fin du XIXe siècle. Ce sont les villas du Fort-Louis, Mulhouse, Richelieu, des Acacias, ou bien encore, le chalet du Mail.
Une estrade démontable fut implantée au milieu du Mail en 1907."
Nous allons vous raconter la suite…

Le chalet du Mail

Revenons sur cette bâtisse emblématique du quartier de La Genette. Lorsque l’on visite la Rochelle et que l’on empreinte le Mail, il est tout simplement impossible de ne pas s’émouvoir devant cette villa parée de rouge de style balnéaire. Elle rappelle fortement les maisons d’hiver d’Arcachon bien connues pour leurs débords de chevrons et parfois de balcon en bois.
On ne peut pas parler d’une villa prestigieuse mais plutôt admirer son état de conservation et le soin des propriétaires à garder l’authenticité du bâtiment. En effet, les pièces sont imbriquées les unes dans les autres et sa surface ne dépasse pas 120 mètres carrés. Mais son charme est vraiment irrésistible : il suffit de monter l'escalier qui mène au colombier-belvédère, une sorte de tour de guet qui veille sur les toits de cette charmante cité portuaire. La vue sur le Mail et l’océan est imprenable !
Savez-vous que l’on ne connait pas exactement l’origine de sa construction, mais il se dit qu’un plâtrier aurait acheté sur plan la maison à la foire exposition de Rochefort… si vous en savez plus, nous sommes preneurs !

Le Mail a son blockhaus

Tous les rochelais et beaucoup de visiteurs connaissent le Musée Le bunker en centre ville. Vous trouverez quelques lignes sur son histoire passée et sa renaissance dans les années 80. Les habitants du quartier de la Genette ont aussi un bunker.
Malheureusement, ce bunker est laissé à l'abandon. Trop complexe et trop cher à détruire sans doute. Aujourd'hui, comme dans beaucoup d'autres endroits, on ne sait que faire de tous ces blockhaus souvent situés sur des zones du conservatoire du littoral non constructible. Et puis, s'en débarrasser, ce serait oublier ce qu'ils représentent et tous les hommes alliés ou allemands, qui y ont perdu la vie, sans compter les travailleurs forcés, souvent français qui les ont construit.
Si vous détenez quelques information au sujet du blockhaus du Mail, nous sommes preneurs !

Les arbres sur Le Mail

Dans le Journal du Petit Français illustré, daté de 1902, Le Mail est présenté comme une avenue plantée des grands ormes… Si nous ne les voyons plus aujourd’hui, c’est que le galéruque, coléoptère tétramère et ravageur des ormes est passé par là. Aujourd’hui, de magnifiques pins bordent cette longue promenade.
Cette vaste pelouse avec des parterres de fleurs, entourée d'arbres, offre une promenade agréable aux piétons comme aux cyclistes, à quelques mètres seulement de l'océan.

Le restaurant Le Mail, toute une histoire

Pour la plupart des personnes du quartier, un déjeuner ou un diner au numéro 16 de l’allée, Le Mail est toujours un plaisir. Cette institution si bien située a été fermée en 2017 par les enfants de la famille Lance, fondateurs historiques de cette brasserie emblématique. Après un lifting bien pensé, le restaurant renait de la main de Patricia et d’Hervé. Beaucoup de choses ont changé dans la décoration et l’aménagement mais l’enseigne demeure !
Fions-nous au guide Michelin qui indique : « Environnement délicieux (parterres de verdure et promenade sur l'océan), cadre charmant (mobilier dans l'esprit brasserie, luminaires métalliques, baies vitrées), cuisine simple et fraîche mettant en avant les poissons de la région (La Rochelle, La Cotinière, Royan) et les légumes de Charente-Maritime… La carte des vins, courte, précise et alléchante, est un modèle. Accueil est courtois et chaleureux.»

Le site propose la découverte du menu comme c’est souvent le cas mais on peut également y trouver des vidéos qui racontent l’histoire des lieux. Au comité, on adore !
mail (lien du site)

Le devoir de mémoire

Le monument aux morts de La Rochelle est un lieu familier pour les promeneurs, les cyclistes et les joggeurs du dimanche au bout de l'allée du Mail. Il ferme la longue perspective du Mail en se dirigeant vers la corniche. Érigé en 1920 et inauguré en novembre 1922, il témoigne de l'impact de la guerre sur la vie de la ville. Le poilu, engoncé dans un lourd uniforme a un regard vide. Le sculpteur Joachim Costa, fut envoyé sur le front à l’âge de 26 ans. Sa vision du combattant s’oppose alors à l’image d’Epinal du poilu d’opérette très en vogue à l’époque.
Constitué de Calcaire et de bronze, le monument est conçu sous la direction des architectes Charles Bunel et Jean Béraud autour de la statue du sculpteur. Derrière, on peut y lire les noms des morts de 14-18, 39-45, d’Indochine, d’Algérie et Théâtres d'Opérations Extérieurs (TEO).  
Pour l’anecdote, la ville de Pézenas dans l’Hérault possède un monument aux morts dans une installation différente mais avec les mêmes architectes et sculpteur. Un autre monument aux morts de la guerre de 1870 est situé Square Valin dans le centre de La Rochelle. Ce monument est dédié aux soldats et marins de la Charente-Inférieure, morts pour la patrie en 1870 et 1871. Financé par une souscription ouverte en 1885, il a été réalisé par le sculpteur rochelais Pierre LAURENT et inauguré en 1913.

chalet du mail La Rochelle
blockhauss Le Mail
monument au mort Le Mail

N’oubliez pas de suivre les activités du comité de quartier sur Facebook et Instagram !
Suivez-nous et likez nos posts

magnifiercrossmenuchevron-up-circle